dimanche 29 juillet 2018

Partager des instants avec le numérique

Parfois, on me demande à quoi ça sert de faire des missions à l'international dans le cadre de mon travail chez Québec numérique... Je vais vous raconter ce qui aurait pu être une anecdote et qui est devenu une aventure pour de jeunes entrepreneurs français. Cet exemple est très probant pour moi et j'en suis assez fière!

Septembre 2017: Je participe à la journée Innovation Day à la IOT Valley de Labège, en banlieue de Toulouse en France. Alexis et Jiri, les deux jeunes entrepreneurs dont il sera question dans ce texte, repèrent Québec numérique dans la liste des participants et me convient à une rencontre dans l'espace B2B.
 Ils me font découvrir le Familink, leur cadre connecté qui permet à plusieurs membres d'une famille d'envoyer des photos à un aîné qui n'est pas branché ni abonné aux médias sociaux de ce monde. L'objectif: rester en contact, faire vivre des moments, partager des photos, des souvenirs.

Wow! J'ai un coup de coeur instantané pour ce cadre. Il va plus loin que le traditionnel cadre numérique que nous connaissons tous. Il permet d'envoyer à distance, via une application, des moments captés sur le vif. Plusieurs membres d'une même famille peuvent contribuer, peu importe le lieu où ils trouvent. Dans l'application, tous voient les photos des autres. Une légende peut être ajoutée. L'application permet de savoir si l'image a été reçu ou non, par qui elle a été envoyé.

L'aîné qui les reçoit peut réagir en « aimant » la photo. Une notification est alors envoyé à l'expéditeur. Le cadre peut fonctionner sur un réseau wifi ou via le réseau cellulaire avec la carte sim qui est intégré à l'intérieur, donc même si la personne n'a pas Internet à la maison, ça fonctionne.

Alexis et Jiri voulait me présenter leur produit et me parler d'une possible commercialisation au Québec. Je les ai encouragé à joindre la délégation française de l'OFQJ qui se préparait pour la Semaine numérique de Québec 2018. Je crois que, lorsque l'appel de candidature a été lancé, ils ont été parmi les premiers à s'inscrire!

Avril 2018: Mes deux amis de Familink prennent part à la Semaine numérique de Québec. Puisque leur objet connecté s'adresse à un public d'aîné, je les invite à venir faire un tour au WAQ Sénior, événement présenté par Québec numérique afin de mieux outiller les aînés à utiliser les technologies.

C'est ainsi qu'ils rencontrent le ministre canadien de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, qui vient aussi faire son tour et qu'ils leur présentent leur cadre. Ils rencontrent aussi des participants et des animateurs d'ateliers, comme Christian Dumont.


Ils me laissent aussi un cadre afin que je puisse en faire l'expérimentation pour vrai. À l'occasion de la fête des Mères, je l'offre à la grand-mère de mon conjoint. Elle est tellement fière d'avoir le premier Familink au Canada (enfin, je crois que c'est ça.). Plusieurs membres de la famille sont alors réunis et se créent un compte pour lui envoyer des photos. Nous sommes une bonne dizaine.

Depuis, il ne se passe pas une semaine sans qu'elle reçoive des photos. Sa petite-fille en voyage en Grèce, son petit-fils qui habite Vancouver, ma petite famille en week-end au chalet, mon chum qui lui montre un patio qu'il a construit, quelques membres de la famille réunis pour un souper, des moments croqués sur le vif qui n'auraient pas été partagés autrement.

Un soir, mon chum a même reçu un appel téléphonique de sa grand-mère qui souhaitait lui parler de la photo qu'il lui avait envoyé dans la journée. Jamais sa grand-mère ne l'avait appelé avant.

Bref, le Familink permet d'entretenir des liens et de créer des souvenirs d'une façon nouvelle! La preuve de concept est faite. J'étais déjà convaincue, je lui suis encore plus!

Juillet 2018: Je ne connais pas tous les détails de ce qui s'est passé depuis le passage de Alexis et Jiri au Québec. Je sais seulement qu'ils m'ont envoyé un courriel cette semaine. Le Familink fera son entrée au Canada. Ils débutent la commercialisation sous peu. Une conférence de presse est organisée à Québec le 14 août. Christian Dumont les accompagne dans leur démarche.

Ça me fait chaud au coeur de voir le chemin parcouru depuis un an. Cela permet de constater qu'au fil de rencontres, tout est possible!

Je ne connais pas encore le lieu ni l'heure de la conférence de presse. À mon plus grand désespoir, je ne pourrai y être, car je serai en vacances en Gaspésie, ce qui était prévu depuis des semaines.

Par contre, j'espère que la communauté numérique de Québec, et tout autre personne s'intéressant à ce produit innovateur visant à briser l'isolement chez les personnes âgées, seront présentes pour l'événement!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire